contact@doot.media

+(212) 630 09 74 49

5 étapes pour changer de nom de domaine sans perte de référencement

5 étapes pour changer de nom de domaine sans perte de référencement


2019-08-06

Partager :


Vous avez enfin le nom de domaine que vous cherchiez pour votre site depuis longtemps, et voilà venue l'heure fatidique de la migration.

Vous avez peur des bugs et vous n'aimeriez pas perdre tous les résultats SEO que vous avez réussi à gagner avec votre nom de domaine actuel.

Pas de panique, en suivant des étapes précises, vous pourrez changer de nom de domaine sans impact sur le SEO de votre site web. Soyez rigoureux et précis, et tout se passera bien !

Mais qu'est-ce qui pourrait vous amener à changer de nom de domaine ?

Voici quelques cas d'usage pour lesquels cela s'avère utile :

  • Un changement de nom de marque
  • Un rafraichissement de votre nom en le raccourcissant par exemple
  • Un nom de domaine qui était déjà pris à votre lancement et qui vient de se libérer

1) Réservez votre nouveau nom de domaine

En dehors de cette étape technique qui consiste à réserver et acheter un nom de domaine, c'est surtout son choix qui méritera toute votre attention.

Des plateformes comme WHOIS, Gandi ou OVH vous donneront les noms de domaine disponibles.

À partir de là, recherchez celui que vous visez et profitez des suggestions que le site vous fera pour trouver une variante si votre premier choix n’est pas disponible.

2) Recensez tous vos liens et URLs

Construisez deux sitemaps

Si vous avez déjà créé un sitemap, cela va grandement vous faciliter la tâche.

Sinon, nous vous conseillons fortement de générer celui de votre ancien site web avant le changement de nom de domaine.

Le sitemap va tout simplement aider Google à indexer correctement toutes vos pages sous les nouvelles URLs.

En fournissant les deux fichiers, il pourra désindexer les anciennes URLs et indexer les nouvelles.

Faites une liste de vos liens

Les liens entrants sur votre site web ou backlinks sont essentiels à votre bon référencement naturel.

Il faut donc être vigilant à deux choses :

  • Éviter de générer des erreurs 404 si vous oubliez de les changer, ce qui entraînerait Google à vous sanctionner dans votre classement
  • Les transformer pour conserver tout le link juice qu'ils apportent à votre site web actuellement.

Pour cela, auditez tous vos contenus et faites une liste de chaque lien avec le site référent en face.

Gagnez du temps en utilisant Google Webmaster Tools :

  • Dans l'onglet Trafic
  • Sélectionnez « Liens vers votre site web »
  • Exportez cette précieuse liste et commencez le travail de changement

Préparez un email type, en choisissant l'outil adapté à vos besoins, pour avertir le site tiers du changement de nom de domaine et leur demander de modifier le lien en question qui pointe vers votre site.

Relancez-les si besoin, mais ne perdez pas votre position par manque de communication !

3) Faites vos redirections

Étape un peu technique, mais indispensable à tout changement de nom de domaine : les redirections.

Évitez d'en faire trop, car cela enverrait aussi des signaux négatifs à Google, donc l'étape d'avant ne peut pas se résoudre simplement avec des redirections !

Utilisez les redirections 301 pour changer de manière permanente l'URL de votre ancienne page vers la nouvelle.

4) Mettez à jour et vérifiez

Lorsque vous avez terminé vos redirections, pensez à mettre à jour votre nom de domaine dans le Google Webmaster Tool avec l’option « changement d’adresse ».

Ce changement doit aussi être opéré dans votre Google Analytics ou autre outil de traking.

Ainsi, vous pourrez conserver tout l’historique de votre compte et observez les évolutions à partir de la date de votre changement.

N'oubliez pas les liens cassés

Ne laissez pas les visiteurs à la dérive lorsqu'ils consulteront vos anciennes URLs.
Cela arrivera :

  • S'ils ont enregistré votre site en favoris
  • S'ils tombent sur des liens que vous avez oubliés dans les redirections
  • Si le site qui propose un lien vers le vôtre n'a pas joué le jeu lorsque vous lui avez demandé de mettre à jour le lien

Prévoyez donc une page d'erreur HTTP 404 personnalisée qui explique où trouver vos nouveaux contenus.

5) Soignez votre communication et créez l'événement

Un changement de nom de domaine est à la fois :

  • Un risque de perte d’audience fort .
  • Une incroyable opportunité de mobiliser son audience et animer sa marque.

Le plus délicat serait de créer une confusion dans la tête de vos internautes fidèles et de perdre votre trafic organique, c’est-à-dire lorsque les internautes tapent directement votre URL dans leur navigateur.

Vous voilà fin prêt pour entamer votre changement de nom de domaine. Soyez précis et rigoureux, car une grande partie de votre référencement naturel repose sur ces étapes.